Empreinte territoriale

Deux Experts Court Terme Junior - Appui à la réalisation des études de faisabilité des projets du Fuseau Est (Tchad-Niger)

  1. Contexte de la mission

La Commission européenne a attribué à CIVIPOL la mise en œuvre du projet n° T05-EUTF-SAH-REG-20-01 – Appui à la coopération régionale des pays du G5 SAHEL (PAGS). Le projet s’inscrit dans la continuité d’une première phase effective depuis 2016 et a démarré officiellement le 19 novembre 2019 pour une durée de 3 ans.

Il est axé sur trois composantes :

  • Composante 1 : Renforcement des capacités du Secrétariat permanent du G5 Sahel en matière de défense et de sécurité, ainsi que des structures de formation des cadres qui lui sont rattachées en synergie avec la CCCR/RACC en charge du conseil stratégique de l’UE dans ces domaines.
  • Composante 2 : Le Secrétariat permanent est soutenu dans son action en matière de développement et de gouvernance et son fonctionnement interne est renforcé.
  • Composante 3 : Les capacités de coopération et de coordination entre le Secrétariat permanent et les Comités Nationaux de Coordination sont renforcés.

Soucieux de mettre en place une dynamique de solidarité à profit et conscients des enjeux communs, les dirigeants des Etats du G5 Sahel ont décidé d’engager un processus d’identification et de mise en œuvre des actions requises pour relever les grands défis qui se posent à la région en matière de développement et de sécurité.

Au regard des enjeux importants pour la stabilité de la région, l’accent a été mis sur les actions prioritaires ci-dessous :

  • Le renforcement de la paix et de la sécurité ;
  • Le développement dans les zones à faible densité humaine ;
  • La sécurité alimentaire et le pastoralisme ;
  • Le développement des infrastructures de base (transport, énergie, hydraulique, télécommunications, …) ;
  • Les changements climatiques et la gestion de l’eau ;
  • La prise en compte du défi démographique et des questions de santé ;
  • L’effectivité de la présence de l’Etat et le renforcement de la décentralisation et de la déconcentration.

Partant de cette vision des Chefs d’Etat, la Stratégie pour le Développement et la Sécurité (SDS) a été élaborée ; son opérationnalisation se fait au travers du Programme d’investissements prioritaires (PIP) et de sa déclinaison locale par le Cadre d’actions prioritaires intégré (CAPI). Des projets ont été retenus dans les fuseaux transfrontaliers de l’espace G5 Sahel afin de promouvoir un développement harmonisé pour contrer l’instabilité et y réduire les fragilités.

Pour définir de façon concertée des projets communs entre le Tchad et le Niger, un atelier a été organisé en septembre 2017 entre les deux Comités nationaux de coordination (CNC) qui a permis de retenir quinze (15) projets jugés prioritaires par les deux parties.

Ces projets s’articulent autour de trois (03) groupes thématiques :

  1. Thématique 1 : développement rural et environnement
  2. Thématique 2 : transports, énergie, hydraulique et télécommunications
  3. Thématique 3 : éducation, santé et jeunesse

Aussi, la 8ème Session ordinaire du Conseil des ministres du G5 Sahel en date du 5 octobre 2020 a instruit le Secrétariat exécutif d’engager, dans les meilleurs délais, les études de faisabilité desdits projets.

L’activité présentée ci-dessous s’inscrit dans une volonté d’avancer sur 7 des 15 projets que rassemblent les thématiques 1 et 2 en appuyant le processus de réalisation d’études de faisabilité dans leur domaines respectifs. Cette première étape consistera en la rédaction des cahiers des charges (termes de référence) stipulant de façon précise ce qui est attendu des études de faisabilité dans chacun des domaines en lien avec les thématiques cités plus haut.

Les projets en question sont :

Thématique 2 :

  • Infrastructure de transport : Projet de construction de la branche de la route transsaharienne au Tchad
  • Energie : Projet de construction de centrales, photo –voltaïques et éoliennes dans les grandes localités entre le Tchad et le Niger
  • Télécommunication : Projet de couverture des Zones d’ombres en relais, radios et télévision frontière Tchad – Niger
  • Hydraulique : Projet d’alimentation en eau potable et d’infrastructures d’assainissement dans les régions frontalières du Niger et du Tchad

Thématique 3 :

  • Education : Projet de modernisation des écoles arabo-islamiques dans des localités frontalières entre le Tchad et le Niger
  • Jeunesse : Projet de création d’opportunités au profit de la jeunesse et promotion de l’employabilité
  • Santé : Projet de développement des infrastructures et services de santé dans les zones transfrontalière du Tchad et du Niger

Lesdits Termes de référence serviront, par la suite, à la réalisation des études de faisabilité des projets qui constitueront des documents de base pour le dialogue avec les partenaires en vue de la mobilisation des fonds pour leur mise en œuvre.

2. Objectifs et résultats attendus

2.1 Objectifs de la mission

L’objectif global de la présente consultation est :

2.2 Résultats attendus

Le SEG5 dispose de termes de référence précis facilitant la mobilisation d’expertise pour chacun des 7 projets identifiés.

Le SEG5 est en mesure de lancer des appels à candidature pour la réalisation des études de faisabilité.

3. Déroulement de la mission

3.1 Activités prévues

Mobilisant deux experts préalablement identifiés et approuvés par les bénéficiaires et l’autorité contractante, cette activité consistera dans un premier temps, en une collecte exhaustive des documents pouvant s’avérer utile à la compréhension et définition des contextes nationaux et sectoriels pour chacune des études. Le SEG5 devra faciliter l’accès à ces documents aux experts et demeurer disponible pour répondre à d’éventuels interrogations. La collecte d’information pourra se faire par le biais d’entretiens avec des interlocuteurs spécialisés et jugés pertinents pour l’atteinte des résultats visés.

Une fois la collecte des documents terminée, les experts s’attèleront à la définition du cadre dans lequel les études de faisabilité devront être réalisées. Ces termes de référence devront comporter chacun :

  • Etablir un contexte global (régional et sectoriel) dans lequel le projet s’insère et qui fixe les grands principes justifiant l’opportunité de sa réalisation. Ce contexte s’appuiera sur le processus de décision et de définition des projets du G5 Sahel. Il fera référence à l’architecture institutionnelle de l’organisation et indiquera le lien adéquat avec le PIP et le CAPI ;
  • Motiver suffisamment la justification de chaque projet en établissant le lien et la cohérence avec les projets des autres Fuseaux du G5 Sahel ;
  • Détailler les objectifs globaux et spécifiques des études de faisabilité de chacun des projets. Ces objectifs, tout en tenant compte de la nature et la spécificité des projets, devront permettre de disposer de suffisamment d’indications et d’indicateurs pour la conduite des études de faisabilité subséquentes ;
  • Préciser les résultats attendus pour chacun des objectifs spécifiques ci-dessus définis ;
  • Définir les calendriers indicatifs des livrables attendus ;
  • Proposer des dispositifs de pilotage des études de faisabilité visées ;
  • Indiquer les profils des experts devant produire les études de faisabilité ainsi que le nombre de jours nécessaire à la réalisation des études et les moyens qui devront être mis à leur disposition.
  • Proposer un canevas d’analyse des risques associés et les paramètres de mitigation ;
  • Rédiger, pour chaque projet, les fiches d’avis à manifestation d’intérêt pour les appels d’offres de recrutement des cabinets d’études.
  • Dresser une liste des interlocuteurs à solliciter dans le cadre de ces études (ONG, Bailleurs, projets, ministères, etc.)

3.2 Livrables attendus et validation

Au terme de la présente mission, il est attendu que les experts produisent pour chacun des sept (07) projets, des termes de référence devant servir à la réalisation des études de faisabilité. En conséquence, sept (07) documents (Tdrs) devront être livrés au Secrétariat exécutif du G5 Sahel pour examen et validation.

4. Profil requis de l’Expertise non principale 1 : Responsable des thématiques « transports, énergie, hydraulique et télécommunications »

Qualification

  • Un niveau universitaire minimum Bac + 5 dans l’un des domaines suivants : (i) travaux publics, (ii) génie civil, (iii) économie des transports, (iv) sciences économiques, (v) gestion de projets ou tout autre domaine jugé pertinent ;

Expérience professionnelle générale

  • Une expérience professionnelle de cinq (05) années dans la formulation et/ou pilotage des projets de développement ;

Expérience professionnelle spécifique en relation à la mission

  • En sus, une expérience pertinente de travail en Afrique subsaharienne serait un atout.
  • Une bonne connaissance du contexte des pays du G5 Sahel ;

 

5. Profil requis de l’Expertise non principale 2 : Responsable des thématiques « éducation, santé et jeunesse »

Qualification

  • Un niveau universitaire minimum Bac + 5 dans les domaines de sciences économiques, des sciences sociales ou politiques, la gestion de projets ou tout autre domaine jugé pertinent ;

Expérience professionnelle générale

  • Une expérience professionnelle de cinq (05) années dans la formulation et/ou la gestion des projets ;

Expérience professionnelle spécifique en relation à la mission

  • Une bonne connaissance du contexte des pays du G5 Sahel.
  • En sus, une expérience pertinente de travail en Afrique subsaharienne serait un atout.

6. Période, calendrier indicatif et lieu de la mission

La durée de l’activité sera de 30 jours travaillés et se déroulera sur une période allant du 2 au 31 janvier 2021.

Cette activité se déroulera au domicile de l’expert, l’essentielle de l’activité consistant en une analyse et la rédaction de document.

Des déplacements dans les pays du G5 seront possibles, notamment pour des entretiens avec les parties prenantes, ou présentation des livrables si jugés nécessaires.

Rejoignez notre base d'experts

Devenir expert

Limite de candidature

26 janvier 2021

Durée de la mission

Court terme

Zone géographique

Afrique