Empreinte territoriale

Expert Senior court terme, Protection Civile

PROJET D’APPUI A LA REFORME DU SECTEUR DE LA SECURITE EN GUINEE (PARSS 3 MSPC)

La République de Guinée sort d’une longue période d'instabilité politique. Au lendemain des élections présidentielles de 2010, le Président de la République, le Professeur Alpha CONDE, a placé la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) comme une des priorités de son programme, donnant lieu à la mise en place d'outils et de documents stratégiques tels que la Stratégie Nationale d'actions Prioritaires (SNAP) adoptée en mai 2014.

L'objectif central est de restaurer l'autorité et la légitimité des services de sécurité intérieure auprès de la population, en rétablissant le contrat social entre ces forces de sécurité et les communautés qu'elles sont censées protéger, et en renforçant leurs capacités d'action et de professionnalisme.

Action d’appui logistique et administratif opérationnel pour la DGPC

  1. Contexte et justification de la mission :

Financé par l’Union Européenne, le projet d’appui à la réforme du secteur de la sécurité en Guinée, s’inscrit au travers de cinq composantes dans la consolidation de l’Etat de droit, de gouvernance, de promotion des principes démocratiques et de protection des droits humains et en particulier de contribuer à créer et à pérenniser un climat social, économique et politique pacifié en améliorant les services de la police nationale et de la protection civile.

Confronté à la faiblesse des capacités du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile (MSPC), la stratégie de l’Union Européenne à travers ces différents projets a consisté à combiner une approche « pilote » pour un impact rapide et concret sur l’amélioration de la sécurité des citoyens avec en parallèle un processus de renforcement des capacités du MSPC depuis 2014.

Les activités proposées au travers des cinq composantes s’inscrivent dans l’approche globale européenne d’appui à la réforme du secteur de la sécurité en Guinée et sur un créneau complémentaire aux actions déjà réalisées, en cours ou planifiées dans les projets conduits en faveur du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile par le PARSS1, le PARSS2, l’IcSP et l’ENPPC.

L’enjeu de l’appui à la protection civile est de renforcer la capacité de ses structures à prendre en charge la protection des individus, des biens et de l’environnement.

La prise de conscience des enjeux liés au renforcement de la protection civile et de son importance dans le dispositif sécuritaire en Guinée a tardé à se concrétiser et les appuis donnés par l’Union Européenne et les autres Partenaires Techniques et Financiers ont souffert d’un déficit d’appropriation qui semble appartenir au passé.

  • Objectifs de la mission :

L’objectif global de cette composante est de renforcer le pilotage stratégique (capacités de pilotage, de gestion et de suivi de la Direction Générale de la Protection Civile - DGPC) ainsi que les capacités opérationnelles de la protection civile en Guinée.

  • Les objectifs spécifiques et détaillés de la mission sont les suivants :

En vue de l’arrivée prochaine et massive de matériels d’intervention (incendie et secours à personnes), d’ameublement et d’informatique, financés dans le cadre du PARSS3 prioritairement au profit des Unités de Protection Civile, et afin d’éviter un « engorgement logistique » :

Poursuivre l’appui logistique et administratif opérationnels la DGPC, amorcé au 1er semestre 2020, en liaison avec le chef de composante et son adjoint, dans :

  • La mise à jour du suivi et entretien des matériels complet du magasin central à Matoto, de ses dépôts annexes (ENPPC Kagbelen et Kafiliyah, …), en liaison avec le chef du magasin central ;
  • Assurer le suivi de la réception, de la livraison et de la répartition et mise en place ou en œuvre des matériels en liaison avec les transitaires retenus et les chefs d’unités opérationnelles concernées ;
  • Assurer le soutien logistique et administratif des équipes d’experts intervenant dans le cadre de la coopération de Protection Civile,
  • Dans la continuité de la mission précédente (LOG N°4), organiser la livraison, la répartition, et le convoyage des matériels d’intervention stockés à l’ENPPC (site de Kafiliyah – PM : acquis dans le cadre du PARSS1) vers les UPC de Mamou, Kankan et Nzérékoré ;
  • Assurer la mise en place d’un magasin des matériels pédagogiques de l’ENPPC et amorcer la formation à la gestion et au suivi des matériels au profit de l’équipe pédagogique de Protection Civile affectée à l’ENPPC ;

En mesure de finaliser les procédures de suivi, de gestion et d’entretien, au profit des unités opérationnelles de la DGPC, de l’ENPPC et du Magasin Central de la DGPC.

A cet effet, tout en respectant le référentiel logistique précédemment rédigé, il est demandé à l’expert en charge de la mission, en liaison avec le chef du Magasin Central de:

  • Poursuivre la mise à jour de l’ensemble des inventaires exhaustifs, quantitatifs et qualitatifs des matériels, équipements et véhicules d’intervention en dotation dans les unités opérationnelles ou de formation ;
  • Poursuivre le tri des matériels et équipements (opérationnel, à réparer, à réformer) et le cas échéant le nettoyage des matériels et équipements qualifiés « opérationnels » » et réparables » ;
  • Poursuivre la réforme des matériels et équipements « à réformer » ;
  • Poursuivre le développement du moyen de suivi et gestion des matériels et parcs (utilisation des outils et du tableur Excel mis en place précédemment).
  • Poursuivre les propositions de répartition opérationnelle pragmatique et efficiente des matériels, équipement et véhicules ;
  • Poursuivre l’identification des besoins de formations nécessaires au bon fonctionnement dans le long terme ;
  • Poursuivre l’identification des besoins en budget « d’investissement » et de « fonctionnement » ;
  • Identifier l’implantation du magasin de matériels pédagogiques de l’ENPPC site de Kagbelen;
  • Proposer des solutions d’aménagement interne du magasin d de matériels pédagogiques de l’ENPPC site de Kagbelen.
  • Résultats attendus

Au terme de cette mission, les résultats suivants seront atteints :

  • Le magasin central est réorganisé, opérationnel et géré par la DGPC en mesure de recevoir le cas échéant le flux logistique suivant ;
  • Des outils de gestion sont mis en place et sont utilisés ;
  • Les besoins en formation identifiés ;
  • Les besoins en budget « investissement » et « fonctionnement » identifiés ; 
  • Les unités opérationnelles sont dotées de matériels, d’équipements et véhicules d’intervention (acquis PARSS1 et PARSS3) permettant a minima le lutter contre les incendie et d’effectuer du secours et sauvetage à personnes ;
  • La cellule formation « Protection Civile » de l’ENPPC est dotée de son lot d’instruction (prioritairement en incendie et secours et sauvetage à personnes) et d’un magasin de matériels pédagogiques et d’outils de suivi et de gestion.
  1. Méthodologie

Au cours de la mission, l’assistance technique agira sous la direction du chef des opérations de la composante « Protection Civile », et le contrôle du coordonnateur. Il pourra être secondé par un expert « maintenance / logistique » de la DGSCGC , en fonction des circonstances. L’expert rendra compte régulièrement de son action et du déroulement de la mission et en particulier,

  1. Au début et à la fin de la mission ou d’une étape de la mission,
  2. A l’occasion de tout incident ou dysfonctionnement,
  3. Préalablement aux rencontres envisagées avec des autorités ou responsables locaux.

Il ne formulera dans le cadre de la mission aucune proposition ou préconisation susceptible d’engager la responsabilité du projet sans en référer au coordonnateur ou au chef des opérations.

La mission se déroulera sur un période de 40H/j en Guinée Conakry, soit huit semaines.

L’expert prestera 5 jours de mission par semaine calendaire.

Selon la nature de la mission et l’éloignement des activités, le coordonnateur, chef de mission pourra justifier d’une présence le samedi et le dimanche, sous réserve de l’accord préalable et écrit de la DUE.

L’expert sera indemnisé par une somme forfaitaire journalière des jours travaillés, quel que soit le lieu d’activité de sa mission sur le territoire national de la République de Guinée.

 

Expertise requise

L’expert (cadre honoraire de la protection civile et/ou sapeurs-pompiers), spécialiste dans le domaine de la logistique devra posséder les qualifications suivantes :

  • Une expérience dans le domaine institutionnel de la sécurité civile ;
  • Avoir tenu des fonctions logistiques et/ou de maintenance au sein d'un SDIS ou d'une Unité de Sécurité Civile ;
  • Avoir une expérience opérationnelle dans la protection civile ;
  • Maîtriser les outils bureautiques de base et disposer d'une bonne capacité à la rédaction des documents ;
  •  Présenter des dispositions de travail en équipe et un sens des relations humaines et d’adaptation ;
  • Une capacité à élaborer des outils simples et adaptés au contexte local, en cours de structuration ;
  • Savoir gérer une équipe de 10 à 20 personnels ;
  • Savoir évoluer dans un environnement rustique, fortement déstructuré voire dégradé et a minima sécurisé.
  1. Chronogramme de la mission
  1. La mission se déroulera en une mission présentielle qui sera échelonnées sur la durée du projet.
  2. Période de mise en œuvre : 8 semaines
  3. Date de démarrage :   à la signature du contrat.

La mission débutera par un briefing avec le chef de composante et/ou son adjoint, portant sur la présentation de la mission, les objectifs, la méthodologie envisagée, et les résultats à atteindre.

  1. Rapports

L’expert remettra un rapport au responsable des opérations, dans les deux semaines suivant le retour de mission, comprenant :

  • Une synthèse des rencontres, débats et activités réalisées durant l’étape ;
  • Les productions documentaires attendues et précisées dans le chronogramme.

Contacts équipe projet :

Chargée de projet :    ANGULO Maria angulo.m@civipol.fr

Coordonnateur :        BES Jacques besjacques@hotmail.com

Chef opérations PC : BARBOT Gwenaël coopsecciv.guinée@gmail.com

 

Rejoignez notre base d'experts

Devenir expert

Limite de candidature

24 novembre 2020

Durée de la mission

Court terme

Zone géographique

Afrique